SPOT 6 en orbite

Le satellite d’observation de la Terre SPOT 6,conçu par Astrium, a été lancé avec succès en septembre 2012. SPOT 6 a rejoint Pléiades 1A en orbite et formera dans un second temps, avec Pléiades 1B lancé le 2 décembre et SPOT 7, une constellation optique cohérente et intelligente qui fournira des images distribuées par Astrium Services.

SPOT 6 et SPOT 7 : haute résolution et large champ

SPOT 6 est un satellite optique d’observation de la Terre en haute résolution. Comme son frère jumeau SPOT 7, prévu pour être lancé mi-2013, SPOT 6 disposera d’une fauchée de 60 km et livrera des
produits d’imagerie d’une résolution égale à 1,5 m. SPOT 6 et SPOT 7 vont relayer les capacités des satellites SPOT 4 et SPOT 5, qui opèrent, respectivement, depuis 1998 et 2002. Et plus encore : les performances du segment sol et du segment spatial ont été largement améliorées par rapport aux précédentes missions SPOT, particulièrement en termes de réactivité, de l’assignation des missions au satellite à la livraison de produits d’imagerie, et de capacité à collecter des images. La constellation formée par SPOT 6 et SPOT 7 permettra une revisite quotidienne de n’importe quel point de la Terre avec une capacité d’acquisition quotidienne de six millions de kilomètres carrés. SPOT 6 et 7 ont une durée de vie spécifiée de dix ans.

Image SPOT 6 de Bora Bora

Image SPOT 6 de Bora Bora

Les premières images acquises présentent des paysages très variés, qui révèlent le potentiel de SPOT 6 pour la cartographie des ressources naturelles, des zones urbanisées, ou encore pour le suivi agroenvironnemental. Leur large champ, identique à celui des autres satellites SPOT, en fait un outil parfaitement adapté à la couverture de larges territoires. La résolution de SPOT 6 est portée à 1,5 m contre 2,5 m pour SPOT 5, augmentant ainsi le niveau de détails visibles. Pour publier ces images, l’ensemble de la chaîne opérationnelle a été mise en oeuvre avec succès depuis la programmation du satellite, et l’acquisition de l’image, jusqu’à la réception et le traitement de la télémesure. Astrium porte l’investissement total du programme SPOT 6 et 7, et
est propriétaire de l’ensemble du système (satellites et segments sols). Le tir réussi de SPOT 6 ouvre la voie à la réalisation d’un projet ambitieux d’Astrium Services dont l’objectif est d’être en capacité de proposer un service quasi continu d’observation de la Terre constitué de quatre satellites : SPOT 6, SPOT 7 et les deux Pléiades.

La constellation SPOT 6 et 7 et Pléiades

Cette constellation sera constituée de quatre satellites qui se suivront avec 90° d’écart sur la même orbite héliosynchrone. Elle offrira aux clients d’Astrium Services des possibilités d’applications inédites, en livrant des produits d’imagerie dans des délais inégalés. Chaque jour, tout point du globe pourra être vu à la fois en haute résolution par SPOT 6 ou SPOT 7 et en très haute résolution par Pléiades 1A ou Pléiades 1B. Pour acquérir le plus grand nombre d’images et pour livrer les produits, le plus rapidement possible, la constellation bénéficie de performances remarquables :
• le plan de programmation, révisé toutes les 4 heures pour SPOT 6
et 7 et toutes les 6 heures pour Pléiades, prend en compte les
demandes urgentes ;
• l’agilité des satellites minimise les conflits d’acquisition et permet
le basculement d’une cible à une autre en un temps record ;
• la production automatique et la livraison par réseau assurent une
disponibilité rapide des produits
Ainsi, quand SPOT 6 et 7 produiront des images d’une zone large, les Pléiades seront capables de livrer des produits de la même zone, avec un champ de vue plus restreint mais offrant un niveau de détails beaucoup plus élevé (50 cm). Les utilisateurs pourront choisir entre une saisie en très haute résolution sur un point précis et une saisie en haute résolution sur une zone plus large, ou la combinaison des deux. Par exemple, dans le cas d’inondations, SPOT 6 pourra fournir une image large de la zone complétée par Pléiades qui se focalisera sur les zones les plus peuplées
ou les plus touchées

Constellation pléiades SPOT

Constellation pléiades SPOT

La géo-information joue un rôle crucial auprès des décideurs clés, en transformant les informations géospatiales les plus récentes en informations économiques fiables. Sur la base d’une expertise
couvrant tous les domaines de la géo-information, et avec un accès privilégié à la gamme la plus large de données d’observation de la Terre aujourd’hui disponible, Astrium Services développe des produits et services à valeur ajoutée qui contribuent à assurer le succès de ses clients en répondant à la spécificité de multiples applications : cartographie, aménagement du territoire, surveillance environnementale, suivi de l’agriculture, gestion des crises, lutte contre la déforestation, surveillance maritime et côtière, ingénierie civile, industrie minière, pétrolière et gazière.
Auteur : Gilles Levé (gilles.leve@astrium.eads.net)

Extrait d’image SPOT 6 du port de Brisbane.

Extrait d’image SPOT 6 du port de Brisbane.

Source: Bulletin de la géomatique en Nouvelle-Calédonie – Bulletin n°33-2e trimestre 2013

Publicités

Premières images de landsat 8

Lancé le 11 Février dernier le satellite landsat 8 dévoile ses premières images. La nouvelle mission Landsat Data Continuity Mission (LDCM), permettra d’obtenir des données de bonnes qualités utilisables en agriculture, éducation, science ect. La NASA sera responsable du programme pendant les 100 premiers jours, ensuite l’USGS prendra le relais.

11 Février lors du lancement de la fusée

11 Février lors du lancement de la fusée


Le satellite est déjà opérationnel et transmet des images sur terre. Les premières photos montrent la limite entre les grandes plaine et les rocheuses dans la région du colorado aux Etats Unis
Vue du nouveau satellite sur le Colorado (Image:NASA)

Vue sur le Colorado provenant du nouveau satellite (Image:NASA)